Punaise de lit

Tout savoir sur les punaises de lit - Le guide Soluclick 2019

Vous vous faites piquer par un insecte quand vous dormez ou lorsque vous restez immobile plusieurs heures sur votre canapé ou votre lit ? Vous avez pulvérisé plusieurs types d’insecticides et vous vous réveillez toujours avec des piqûres d’insectes sur la peau ?  Vous avez peut-être remarqué de petites taches de sang dans vos draps ou trouvé de petites taches noires sur votre literie (matelas et sommier). Ce sont des symptômes qui ne trompent pas, vous êtes très certainement victime d’une infestation de punaises de lit. 

Chaque infestation de punaise de lit est un cas particulier, Il y a des invasions ou il n’y a pas de traces ou d’indices visible à l’œil nu. L’un des moyens d’être sûr de savoir si l’on est infesté par des punaises et pas par un autre insecte, c’est le fait d’être piqué après avoir été immobile au moins plusieurs minutes sur un lit, un canapé, un fauteuil. Cela peut être dans une pièce chez vous, mais aussi dans un lieu public (cinéma, métro, train, avion, salle d’attente, hôpital…). Tous les autres insectes vous piqueraient indifféremment de jour ou de nuit.

Nous ne sommes pas tous égaux devant la punaise car elle ne pique pas tout le monde dans un lieu infesté (comme les moustiques). Elle va choisir suivant des critères inconnus choisir sa victime peut-être une peau plus fine. Nous savons que les femmes et les enfants vont être les premiers habitants à être piqués dans un logement.

Pour exemple, dans de très nombreux cas, quand un couple dort dans le même lit, un seul des deux est piqué et c’est très souvent la femme. Ça ne veut pas dire qu’il y a des nuisibles d’un côté et pas de l’autre, mais plutôt qu’elles ont identifiées ou qu’elles sont d’avantage attirées par cette personne. Dans tous les cas, il est impératif de traiter l’ensemble de l’habitation (appartement, maison) ou du lieu infesté car les punaises peuvent se déplacer sur vous ou par l’intermédiaire d’objet.

A quoi ressemble la punaise de lit ?

Elle est parfois appelée puce de lits, elle peut être difficile à reconnaitre et elle est souvent confondue avec les cafards ou la punaise des bois par ceux qui ne la connaissent pas. Il existe de nombreuses espèces de punaises, Mais celle qui nous intéresse est la CIMEX Lectularius, elle est présente partout dans le monde et les cas d'infestations sont en forte croissance.Punaise de lit Cimex lectularius

A retenir pour ne pas la confondre, la punaise de lit ne saute pas et elle ne vole pas car elle n'a pas d'aile. Plate et de forme ovale, son corps ressemble à un pépin de pomme. Elle est de couleur rouge-brun. Sa forme aplatie lui permet de se glisser dans des anfractuosités de la taille de l'épaisseur d'une carte de crédit. de matelas. Il faut bien la connaître pour s'en débarrasser. Et c'est le travail des experts en traitement que vous trouverez sur Soluclick. N'hésitez pas à les consulter et leur demander des conseils.

Ci-contre photo de punaise de lit adulte

La Cimex se nourrit de sang humain. Elle vit au dépend de l’homme depuis des milliers d’années. La punaise avait disparu vers les années 1950. L’amélioration de l’hygiène de nos habitations due à l’augmentation globale du niveau social et économique en est l’une des principales causes. Mais les infestations sont en fortes recrudescence depuis 2017.

 D’autre part, l’apparition du DDT un insecticide à forte rémanence, et les traitements systématiques contre tous les nuisibles (cafards, mites…)  avaient fait disparaitre  les punaises de lits de nos appartement et maison.

De quoi se nourrit la punaise de lit ?

La punaise se nourrit principalement de sang humain. Elle possède un appareil buccal, un système piqueur-suceur formé de deux rostres. Il est conçu pour piquer et sucer . Grâce à ce rostre qui est une sorte de tube allongé à 2 entrées, la punaise perce la peau pour injecter un peu de salive qui contient un un anticoagulant pour fluidifier le sang de l'humain piqué et un anesthésiant afin de réduire la douleur de la piqûre. Et avec l'autre tube elle suce  Avec ce système Elle est capable de rester sur place, à se nourrir pendant une dizaine de minutes si elle n’est pas dérangée

A quoi ressemble une piqûre de punaise de lit ?

Les punaises de lit se nourrissent de sang, principalement la nuit. La piqûre de punaise de lit est souvent indolore et laisse des traces rouges sur la peau comme celles du moustique (généralement plusieurs piqûres groupées au même endroit sur la peau, souvent les bras, les jambes et le dos). Les piqûres d’une punaise de lits ne sont pas faciles à reconnaître. On peut facilement les confondre avec des piqûres d’autres insectes : par exemple les puces et les moustiques. Vous souffrez de démangeaisons inexpliquées ? Vous avez plusieurs boutons rouges sur certaines parties de votre corps ? 

Les piqûres de punaises créent des lésions dermatologiques mais également des angoisses psychosociales parfois profondes. Souvent les piqûres causent des démangeaisons, très souvent il y a une réaction épidermique (chez 60% des individus piqués) d’autres personnes ne savent même pas qu’elles ont été piquées car leur peau ne réagit pas. La réaction allergique est causée par la salive à l’effet anesthésiant et anticoagulant que la punaise injecte avant de sucer le sang.

 

Ou se cachent les punaises de lit ?

Au début d'une infestation, les punaises de lit ont tendance à se cacher près de l'endroit où elles se nourrissent. Le jour, elle se cachent. Elles restent ainsi sur le matelas et le sommier, près de la personne qu'elles vont piquer durant son sommeil. Tous les refuges à l’abri de la lumière ou l'on peut glisser une carte de crédit peuvent l'acceuillir.

Dès que l'infestation devient plus importante, les punaises peuvent se disperser et se cacher ailleurs dans la chambre à coucher. Elles peuvent ensuite se déplacer dans les autres pièces. Voici des exemples de cachettes (refuges) possibles :

  • La litterie, le sommier, les coutures et le dessous du matelas ou les ourlets,
  • la tête de lit, le mobilier de chambre et les tiroirs,
  • les vêtements, les sacs à dos ou à main et les valises,
  • les chaises, les fauteuils, les canapés et les housses,
  • les textiles, les draps, tapis et les rideaux,
  • les moulures et les cadres de fenêtres ou de portes,
  • le derrière des plinthes chauffantes et des prises électriques,
  • la tapisserie décollée, les cadres et les posters ou tableaux,
  • les fissures dans les murs, le bois ou le plancher,
  • les papiers, les livres, les téléphones, les radios et les lampes de chevet.

On peut repérer leur présence grâce aux traces d’excréments (points noirs comme si on avait secoué un stylo encre) qu’elles laissent sur leur passage et plus particulièrement là où elles se nichent, matelas ou sommiers . On peut aussi trouver des petites traces de sang sur les draps. Mais comme nous l’avons déjà indiqué, ce n’est pas un signe de présence que l’on trouvera à chaque infestation.

 

Cycle de vie des punaises de lit

Le développement des punaises de lit  et leur présence n’est pas liée à un manque de propreté, mais à leur cycle de vie :Cycle de vie des punaises de lit

Les punaises de lit s'installent dans un environnement favorisant leur développement. Elles peuvent arriver dans votre chambre par l’intermédiaire d’un objet qui a été déplacé : matelas, sommier, meuble, valise, sac, objet, vêtement...

La capacité de développement rapide de la punaise de lit lui permet de pondre environ 400 à 500 œufs au cours de sa vie soit 5 à 15 œufs par jour.

Dès leur sortie des œufs, les larves commencent déjà à piquer les humains pour se nourrir. Les punaises de lit se nourrissent de sang humain tous les 4 à 7 jours. Cela favorise leur développement, mais elles peuvent cependant survivre jusqu’à 1 ans sans se nourrir dans des cas particuliers.

Ces petites bêtes se développent facilement à des températures de 13° à 36°C, avec une température optimum se situant entre 18° à 28°C. Au-dessous de 13°C, elles ne se reproduisent pas.

 

Les punaises de lits sont-elles un danger pour ma santé ? 

Les punaises de lits ne présentent pas de risque majeur pour la santé et on ne connaît aucun cas de transmission de maladies infectieuses. Les scientifiques s’accordent à dire que les punaises de lit ne transmettent actuellement aucune maladie et aucun agent pathogène mais ce type d’invasion reste très anxiogène La plupart des personnes ignorent qu’ils ont été piqués, parce qu’elles se font mordre habituellement du.ant leur sommeil. Mais certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres et peuvent avoir une réaction allergique. Mais vivre avec des punaises de lits est épuisant. On a peur d’aller se coucher. Le cycle de sommeil est totalement perturbé lié à l’anxiété que l’on a à s’endormir avec la peur de se réveiller avec de nouveaux boutons. Les seuls dangers réels d’une infestation de punaises de lit sont l’accroissement de l’anxiété et un fort trouble du sommeil. C'est une raison pour engager une lutte rigoureuse.

Si vous remarquez de petites plaies boursouflées et rouges sur la peau de votre enfant, consultez votre médecin de famille avant d’émettre quelque hypothèse que ce soit. Évitez de diagnostiquer vous-même un cas de punaises de lits. Votre médecin est mieux équipé pour établir la cause d’une réaction,.

 

Source : Wikipedia.